Ouverture d’un Centre d’accueil pour les migrants

Un CAO (Centre d'Accueil et d'Orientation) sur le site de Loperhet

Quatre premiers migrants ont été accueillis à Linglas Izella (site de Loperhet en Bretagne) le 28 septembre 2017. Courant janvier 2018, 34 autres vont suivre, dans l'attente de leur demande d'asile... Ils sont hébergés dans l'ancien établissement pour personnes âgées. La préfecture du Finistère a en effet agréé l'association "Joie de Vivre" pour l'accueil de réfugiés pour une durée de deux ans. Ce Centre d'Accueil et d'Orientation (CAO) est conventionné avec l'État et l'association COALLIA (association chargée de l'accompagnement social et médical). Chaque personne accueillie ne résidera dans le centre que quelques semaines, le temps que leur dossier de demandeur d'asile soit examiné par les services préfectoraux. Chaque candidat devra s'engager à suivre des cours de français durant son séjour pour réussir son intégration .

 

Les premiers réfugiés arrivés sur le site de Loperhet. La famille kurde, à gauche, a déjà quitté le site de Loperhet le 28 novembre 2017, et a été logée dans un appartement dans une autre ville de Bretagne (en collaboration avec l'association ADOMA), après avoir entamé les premières démarches de la demande d'asile..

 

Le pasteur Michel Pelletier (en haut à droite), Président de l’association « Joie de Vivre » n’a pas hésité à mettre en œuvre cet accueil, ayant reçu du Seigneur une pleine conviction pour cela.

L'association "Joie de vivre" bénéficie de plusieurs aides pour la mise en œuvre de ce centre : Le soutien financier de l'Etat ; le soutien alimentaire de l'association "A la Margelle" et de la Banque alimentaire de Brest ; l'aide du vestiaire de l'Eglise de Brest pour les besoins vestimentaires ; les dons privés.

 

 

 

     

 

 

                                                              

                                       

 

 

Départ d'un car pour un Centre d'Accueil et d'Orientation qui accueille des migrants. Les CAO sont répartis dans toute la France. L'objectif d'un CAO est un premier accueil pour une personne ou une famille, où un hébergement temporaire est assuré en vue des premières démarches pour la demande d'asile.